J’allais commencer ce texte en écrivant “on me demande souvent ce qu’est le Shiatsu”. En fait, je m’aperçois que non, on ne me le demande pas souvent, on me le demande parfois. Généralement, les gens classent le Shiatsu dans une pratique de bien-être, épicétou.

Pour un aperçu rapide, consultez la vidéo suivante :

Vidéo : « A ‘aise dans ton corps, dans ta tête et dans tes émotions »

Alors, le Shiatsu, qu’est-ce que c’est?

Pour commencer, le Shiatsu, est une merveilleuse discipline basée sur la médecine traditionnelle chinoise, qui demande des années de formation (pour ma part, 4 années à ce jour) et des milliers d’heures de pratique.

Cet art permet de ressentir au bout des doigts ou à pleine paume comment circule l’énergie dans le corps de la personne et l’aider à se sentir mieux. Le Shiatsu se situe entre l’acupuncture et l’ostéopathie et il est tout autant bénéfique, même s’il agit différemment.

« Bien avant l’utilisation des aiguilles, les acupuncteurs étaient sans doute des acupresseurs » , Thierry Janssen. [1]

Si vous étiez un instrument…

Pour vous donner un exemple concret, il y a très longtemps, j’ai pratiqué le piano. Pendant 10 ans. Sur un piano avec des cordes et des pédales. Je me suis demandé récemment à quoi cela m’a servi. Eh bien, cela m’a permis de devenir praticienne de Shiatsu. 

En effet, quand vous avez un piano classique, c’est-à-dire vivant, il se désaccorde régulièrement. Vous vous en apercevez parce qu’il joue des fausses notes. Ses cordes se distendent. Alors, vous faites appel à un accordeur, qui va passer du temps à écouter les vibrations des cordes pour rétablir l’harmonie de l’ensemble. 

Si je prends cet exemple, c’est parce que votre corps est comme un piano classique. J’insiste sur “classique”, parce qu’à l’ère du numérique, on s’attend parfois à ce que tout, y compris nous-même, fonctionne avec une batterie et/ou un branchement dans la prise.

Or, votre corps est vivant

Et il est conçu pour jouer une belle mélodie, quand les conditions favorables sont réunies. Mais la vie étant ce qu’elle est, il se désaccorde régulièrement. Pour vous, cela se manifeste par un inconfort, une disharmonie. Vous ne vibrez pas comme d’habitude.

Cette discordance peut être physique, émotionnelle, mentale et se manifester par (liste non exhaustive) :

  • un mal de dos,
  • un problème digestif,
  • une perturbation du sommeil,
  • du stress,
  • des règles douloureuses,
  • des douleurs musculaires,
  • un vague-à-l’âme,
  • ou une émotion lourde qui s’installe.
  • Ou autre chose.

Au départ, vous y prêtez un peu l’oreille, mais sans trop vous y attarder. Puis un jour, c’est une véritable cacophonie à l’intérieur dont vous ressentez le besoin de vous occuper.

Avec le Shiatsu, votre corps se ré-orchestre

Lorsque vous venez me voir pour un Shiatsu, j’écoute la musique de votre corps, je cherche les dissonances et j’aide à réharmoniser l’ensemble. Du bout des doigts, grâce à des étirements, des pressions, du travail articulaire. Votre corps est actif, présent, comme un piano. Vous êtes vibrant-e et vivant-e. Votre corps se ré-orchestre.

« De la même manière que nous lirions du braille, nos doigts sur le corps du partenaire décryptent les déséquilibres, tant physiologiques que psychiques, et ce toucher délivre en retour un message très précis aux différents plans de l’être » , Isabelle Laading. [2]

A la fin de la séance, je vous donne des clefs, comme au solfège, pour que vous preniez soin de garder le piano accordé. Parce qu’il vous appartient de jouer une mélodie ou une symphonie. Vous développerez une écoute de vous-même à force de pratique, en faisant vos gammes!

Êtes-vous prêt-e à vous écouter ?

Sources


Merci à Nicolas Rouchy pour les magnifiques photos et à Emmanuel, dans le rôle du « Jusha »/piano/receveur!

Partager l'article :