Ressentis et bienfaits

Vous savez certainement que le Reiki est pratiqué dans certains hôpitaux, parce qu’il est notamment réputé pour:

  • diminuer le stress préopératoire,
  • améliorer la conditions de vie des personnes atteintes du cancer (fatigue, douleur, anxiété, etc.),
  • diminuer la douleur.

En ce qui concerne mon expérience personnelle, des personnes m’ont dit avoir ressenti, pendant la séance, de la chaleur provenir de mes mains (qui sont souvent froides le reste du temps!). Aussi, certaines personnes ont perçu des picotements ou des mini chocs électriques.

À la fin d’une séance, les personnes m’ont dit qu’elles se sentaient détendues et relaxées. Certaines s’estimaient plus énergiques. D’autres ont déclaré qu’elles avaient senti des parties de leur corps « se réveiller ».

En outre, le Reiki favorise l’endormissement chez mes enfants, lorsqu’ils ont du mal à trouver le sommeil. De plus, je l’utilise avec succès pour plusieurs de leurs maux (diarrhées, toux, rhumes, états fiévreux).

Dans tous les cas, le Reiki aide le corps à trouver le chemin du repos et de la paix, que ce soit sur un plan physique, émotionnel ou mental. 

Le Reiki apporte de la détente et favorise l’enracinement

Une mode?

J’entends souvent dire : « Ah? Tu pratiques le Reiki? C’est à la mode en ce moment non? »

Eh bien, je ne crois pas que ce soit une mode, puisque les humains ont pratiqué les soins énergétiques depuis l’aube des temps (magnétisme, chamanisme et bien d’autres). C’est peut-être pour cela qu’il nous est naturel de vouloir soulager une douleur en y posant sa main (vous le faites, les mamans le font quand leur enfant se blesse, etc.).

Dans le cas du Reiki, c’est un médecin japonais du nom de Mikao Usui qui l’a réhabilité en 1922. Il avait étudié des textes et symboles anciens parlant d’une méthode traditionnelle de guérison par les mains, mais n’arrivait pas à la mettre en pratique. Il a alors effectué une retraite de jeûne et de méditation de 21 jours, au terme de laquelle il aurait reçu l’illumination qui lui a permis de maîtriser, puis d’enseigner, cet art du soin.

Qu’est-ce que le Reiki?

Le Reiki est une méthode manuelle de soin énergétique d’origine japonaise.

Et, comme souvent dans le cas de ce qui nous vient de l’Asie, il s’accompagne d’une philosophie de vie. De la même manière que le yoga n’est pas juste une série de postures pour l’étirement musculaire, l’apprentissage du Reiki demande de changer notre manière de voir, de penser, de sentir et de ressentir.

Toutefois, il est important pour moi de préciser que la pratique du Reiki n’est rattachée à aucune pratique religieuse. 

Que signifie « Reiki »?

Si vous n’arrivez pas sur ce site pour la première fois, vous savez déjà que le Ki (aussi appelé Qi ou Chi) est l’énergie vitale qui circule dans notre corps.

Rei signifie universel, c’est-à-dire qui concerne l’univers entier et qui s’applique à tout. Ce terme englobe les dimensions physique, mentale et spirituelle.

Par conséquent, le Reiki, c’est la réunion de notre énergie vitale et de l’énergie universelle qui transcende tout. Il a pour but de stimuler (ou relancer) la circulation du Ki chez de tout être vivant (le Reiki peut être pratiqué sur des humains, des animaux ou des plantes). 

Ce qui se passe lors d’une séance

Comme pour d’autres méthodes de soins énergétiques, le praticien intervient sur le champ vibratoire de la personne, par imposition des mains, par le toucher ou à distance, dans le but de rétablir la circulation du Ki dans le corps.

Au cours de la séance, qui dure de 45 à 60 minutes environ, il déplace ses mains sur (ou à une distance de 10-15 cm au-dessus de) plusieurs points du corps de la personne qui reçoit le soin. Quand il pose ses mains directement sur le corps, son toucher est doux.

Dans le Reiki, on dit que le praticien joue le rôle d’un canal que l’énergie universelle emprunte pour se rendre dans le corps de la personne. Par contre, ce n’est pas le praticien qui dirige l’énergie, mais le corps du receveur qui l’attire vers les endroits où il en a besoin. De plus, le praticien n’utilise pas son énergie propre dans le soin.

La séance proprement dite est généralement précédée d’un entretien de 10 à 15 minutes. Puis, elle est suivie d’un entretien de 30 minutes ou plus, pour continuer à apaiser ce qui a besoin de l’être. 

Veuillez noter que je ne suis pas médecin. Je n’établis aucun diagnostic. Mes services, non médicaux, demeurent de l’accompagnement de bien-être. Ils n’interviennent en aucun cas dans le déroulement des traitements allopathiques.

Sources:

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •