Je sais c’est que nous sommes tous, nous, les êtres vivants, chargés de Ki (aussi appelé Qi, Chi ou Prâna), un fluide impalpable, inquantifiable et qui, pourtant, nous maintient en vie et en santé. Le Ki, c’est l’énergie vitale, dont tous les êtres vivants sont pourvus. Depuis quelque temps, j’ai réalisé que je peux l’utiliser pour être mieux. Voici comment.

Ki cherche trouve!

Mon cœur bat en permanence et pourtant, je dois faire un effort conscient pour l’entendre. Idem pour ma respiration. Quand je suis prise dans une activité ou mon mental, je ne prête pas attention à l’air qui entre et qui sort de mes narines. Cela m’a pris plusieurs années pour savoir m’arrêter et écouter mon cœur ou ma respiration. Eh bien, je peux aussi désormais prendre conscience de l’énergie vitale qui maintient mon corps en vie et en bonne santé.

Il y a des personnes qui sont capables de voir l’énergie émaner de leur corps ou de celui d’autres personnes. Pour ma part, je suis capable, après certains exercices, de sentir l’énergie dans mes mains. J’ai également constaté, à plusieurs reprises, que je savais recharger mon énergie avec la méditation (mieux qu’avec le sommeil).

Énergie vitale et yoga

Il est certain que le yoga, que je pratique depuis 11 ans, m’a aidée dans ce sens. Toutefois, même si je prends très au sérieux cette pratique, puisqu’elle est quotidienne, je ne peux pas dire que j’ai une conscience autre que mentale des chakras et des Nadis. Lors d’une formation de Yoga et Pleine conscience, que j’ai suivie en 2016, nous avons abordé les chakras (c’est le sujet d’un autre article). Nous avons « vu » que certains chakras peuvent être, selon les personnes, équilibrés, en suractivité ou en sous-activité. Nous avons travaillé plusieurs postures permettant l’harmonisation de la circulation énergétique. Par la suite, j’ai constaté des améliorations notables de mon état général, ainsi que sur les plans physique, psychique ou émotionnel, sans toutefois avoir « conscience » du corps énergétique proprement dit.

À présent, je souhaite aller plus loin. Je veux me relier à l’énergie vitale universelle. Je veux la reconnaître et l’utiliser au profit de personnes qui en ont besoin. Je veux détenir “les clefs du Ki” et les prêter à d’autres. C’est tout l’objet de ce blogue.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *