Mon défi de la 7e semaine!

Alors que j’aborde la 7e semaine de mon défi, j’ai décidé de prendre une certaine liberté. Je ne m’éloigne pas de l’objectif de mon défi, à savoir, développer ma perception de l’énergie. Par contre, je décide d’explorer un nouveau “sens”, le sens de ma place. Il est certain que ce dernier va m’aider à atteindre mon objectif! Je vous explique pourquoi et comment tout de suite.

Un raisonnement en 3 points un peu tiré par les cheveux

Premièrement, on parle généralement de 5 sens, mais il semblerait que nous en ayons beaucoup plus!

Deuxièmement, ceux que nous avons en plus, comme ils sont moins connus, méritent d’autant plus que l’on s’y intéresse.

Troisièmement, comme tout est énergie, développer ce nouveau sens me permettra de vibrer à une fréquence plus élevée et donc, d’augmenter mon énergie vitale!

Nos 5 sens officiels et les autres

Quand j’ai commencé mon défi, je n’avais en tête,
pour améliorer ma perception de l’énergie, que de développer mon acuité visuelle, auditive, gustative, olfactive et tactile. Ce qui est déjà beaucoup, j’en conviens. Puis, mes collègues étudiants (en Shiatsu) et moi-même avons eu une discussion fort intéressante sur le thème du plaisir des sens la semaine dernière. L’un de nous a mentionné que, lorsque nous parlons de nos 5 sens, nous faisons référence à ceux définis comme tels par Aristote. J’ai cherché, ce philosophe de l’Antiquité est mort en 322 avant J.C., il y a donc 2340 ans. Même les plus sceptiques reconnaîtront que cela fait un bout de temps!

Cet étudiant a ajouté qu’en massothérapie, nous faisons souvent référence à la proprioception, qui est le sens qui nous permet de percevoir le corps, en tout en en partie. Par exemple, c’est grâce à ce sens que nous savons, même les yeux fermés, où se trouvent nos mains, nos pieds, nos oreilles, etc. Une autre personne a alors parlé d’un sens qui est plutôt aigu chez moi, celui de la thermoception (perception de la chaleur et du froid sur la peau).

Agrandir le champ des possibilités sensitives

Bref, le tout a piqué ma curiosité et j’ai un peu exploré le sujet. Selon l’article qui lui est consacré dans Wikipedia, les neurophysiologistes ne s’entendent pas sur “le nombre de sens chez l’humain et les autres animaux”. C’est incroyable, n’est-ce pas? Ainsi, en plus de nos 5 sens, de la proprioception et de la thermoception, nous avons, comme vous le savez, le sens de l’équilibre (equilibrioception). Ce n’est pas tout! Sans doute savez-vous aussi que les chauves-souris et les cétacés perçoivent les détails de leur environnement par écholocalisation. Ils émettent des sons ou des ultrasons dont l’écho sur les obstacles leur permet d’identifier ces derniers. Eh bien, certains humains non-voyants utiliseraient aussi ce sens pour repérer les obstacles quand ils se déplacent.

En outre, il existe des sens directement en lien avec la perception de l’énergie. Ainsi, plusieurs espèces de poissons utilisent l’électroperception (capacité à percevoir les champs électriques), qui est indirectement développée chez l’humain. Par exemple, quand nous recevons un choc électrique, nous sommes capables de le définir comme tel (nous ne l’assimilons pas à un autre type de choc, par exemple). Et même, les oiseaux, les abeilles, certains cétacés et certains bovins utilisent la magnétoception (“capacité à détecter les variations du champ magnétique”). Je souhaite vivement développer ce sens-là un jour, mais en attendant de me transformer en vache ou en abeille, je vais me contenter d’un autre défi pour cette semaine.

Explorer un nouveau sens

Moi, cette semaine, j’ai décidé de développer un nouveau sens. Il me semble qu’il est universel. Comme les autres sens, il est atrophié chez certains et étendu chez d’autres. C’est le sens de ma place. Quel est le lien avec l’énergie me direz-vous? Eh bien, les personnes qui ont le sens de leur place, vibrent selon moi à une fréquence élevée. Elles ne se sentent pas inadéquates ni “imposteurs” (Tiens! il n’y a pas encore de féminin pour ce mot, je propose donc aux femmes de développer le sens de leur place plutôt que d’utiliser “usurpatrice” comme synonyme). Comme elles se sentent au bon endroit au bon moment, elles attirent à elles l’énergie dont elles ont besoin pour réaliser ce qu’elles souhaitent (c’est la loi de l’attraction).

Existe t’il une méthode pour développer le sens de ma place?

Ma place? En posture de méditation au soleil sur la table!

Ci-dessous, je vous propose une méthode très simple, basée sur la respiration, inspirée du processus décrit par Samuel Stemmer dans “Jamais le soleil ne voit l’ombre“.

Tout d’abord, Samuel Stemmer ne présente pas ces étapes directement comme un outil, encore moins comme un moyen pour trouver le sens de notre place!

En fait, il a analysé le processus naturel par lequel notre corps permet à ce que nous souhaitons de se manifester. En d’autres termes, il décrit comment notre corps  va attirer à lui l’énergie dont il a besoin pour que nous réalisions notre plein potentiel. “Le corps sait“, je vous l’ai déjà dit.

Par contre, S. Stemmer nous invite à pratiquer consciemment le processus. Autrement dit, nous pouvons nous exercer à apprendre ce que le corps sait. Ainsi, à force de pratique, nous amènerons à notre conscience des choses qui étaient inconscientes. Puis, au bout du chemin, nous trouverons le sens de notre place, CQFD!

Remarque: je trouve que cette méthode est un complément à la force de l’intention, dont j’ai déjà parlé. Néanmoins, l’exercice ci-dessous me paraît plus concret que l’application des 7 principes de W. Dyer. Je constate que ce défi me permet de progressivement incarner ma relation avec l’énergie.

Voici l’exercice en 4 étapes

Si vous m’avez bien suivie, vous avez lu que cette méthode est basée sur la respiration et, je le précise maintenant, sur les séquences de la respiration.

Tout d’abord, lorsque j’inspire par le nez, l’air passe de mes narines à mon 6e chakra (ou 3e œil). Il se charge de l’énergie de ma visualisation. À ce moment-là, j’imagine en détail
ce que je souhaite voir se manifester. Dans mon cas, je vois que ma place est avec ma tribu, dans une maison très lumineuse, proche des Pyrennées, dans laquelle je pratique le Shiatsu, le Reiki et me consacre à ce blog.

Ensuite, l’air arrive dans mes poumons qui se situent “au même étage” que mon cœur. Il se charge alors de l’énergie de ce dernier. Ainsi naît mon intention de confiance et de sérénité, par rapport à ce qui va se manifester. À ce moment-là, j’écarte les doutes et les questions. J’ai confiance dans le fait que ce rêve va se réaliser, peu importe quand et comment.

Puis, l’air se rend dans le plexus solaire. Alors, il se charge d’une autre énergie: la joie. Ici, je ressens l’émotion de joie intense d’avoir obtenu ce que je désire, exactement comme si j’étais en train de vivre la situation.

Enfin, à l’expiration, j’affirme mon souhait à voix haute et au présent. C’est “la puissante vibration du son”. Quand j’ose le dire, je permets à mon souhait de prendre forme à l’extérieur de mon corps et de ma tête. Je prends ma place. J’informe les autres de l’objectif vers lequel je vais employer mon énergie.

Donc, je vous le répète au cas où vous auriez lu en diagonale:
Ma place est avec ma tribu, dans une maison très lumineuse, proche des Pyrennées. J’y pratique le Shiatsu, le Reiki et me consacre à ce blog.

Vous aussi : osez!

Essayez cet exercice ô combien déstabilisant, mais libérateur en même temps, d’affirmer le sens de votre place. Puis écrivez votre souhait dans les commentaires!

Sources

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  

5 commentaires

Jean-François · 28 décembre 2018 à 18:41

Merci pour cet intéressant article qui m’a rappelé l’existence de ces sens supplémentaires que j’avais complètement oublié :-). En lisant j’ai pensé au mot ”quintessence” = ”quinte” et ”sens” et je me disais que la quintessence de notre essence humaine est peut-être bien effectivement d’avoir le sens de sa place, dans ce monde et dans sa propre vie. Merci les Clefs du Ki ! 🙂

    Isabelle Burcheri · 28 décembre 2018 à 21:42

    Wow! Quel commentaire magnifique! Merci Jean-François. L’as-tu trouvé, le sens de ta place?
    Isabelle

Damien OndesEtSanté · 17 mars 2019 à 14:56

Bonjour Isabelle,
Merci pour cet article !
Comme tu l’as remarqué, j’ai écrit un article sur la même thématique 😉
Le “sens de ma place” est très intéressant car très global. La façon dont tu le présentes associe différents sens à travers la visualisation et l’intention. C’est un outil qui donne sens à tous les autres.. sens justement !
Un bon exercice de mise en pratique 🙂

A bientot,
Damien
PS : Mon article sur les 12 Sens

    Isabelle Burcheri · 19 mars 2019 à 20:53

    Merci pour ton commentaire Damien! Je ne sais si ce sont les sens qui t’inspirent, mais tu maîtrises les jeux de mots. Tu devrais t’essayer au Haiku!

    À bientôt,
    Isabelle

Ouvrir son cœur en 7 étapes - Les clefs du Ki · 4 janvier 2019 à 16:55

[…] Mon défi de la semaine dernière a été très bénéfique. Il me permet de gagner en confiance en moi et dans mes rêves. En outre, il me permet de créer une énergie nouvelle, très agréable. J’ai décidé de le poursuivre pendant un mois. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *