Voici un petit exercice que je fais faire à mes enfants pendant que je leur donne une séance de yoga. Ils ont trouvé cela étonnant la première fois, maintenant, c’est devenu un jeu qui rend la pratique de yoga amusante ! Accessoirement, c’est aussi un entraînement à ressentir l’énergie…

Je sais qu’il serait beaucoup plus efficace de vous le faire écouter, plutôt que de vous le faire lire. Comme je n’ai pas encore la compétence technique pour vous offrir la version audio, je vous recommande de lire les étapes plusieurs fois pour vous les approprier et ensuite, de faire l’exercice.

1/ Préalable : s’échauffer

Faites quelques étirements des bras et des jambes, pour permettre à votre corps de se détendre. Si vous préférez, vous pouvez aussi danser, faire quelques salutations au soleil ou quelques allers et retours en marchant rapidement. L’idée est de bouger pour revenir dans votre corps.

2/ Respirer consciemment

Pendant ces exercices, observez votre respiration. Puis inspirez et expirez consciemment. Si vous ne savez pas ce que signifie « respirer consciemment », je vous propose de répéter mentalement « j’inspire, je sais que j’inspire » à l’inspiration, puis « j’expire, je sais que j’expire » à l’expiration. Facile, non?

3/ Amener l’attention dans vos mains

Ensuite, asseyez-vous en tailleur et joignez les mains en prière au niveau de la poitrine. Inspirez et expirez consciemment (oui, oui, encore, votre mental essaie de vous distraire, alors occupez-le en lui faisant observer votre respiration) au moins 10 fois. Ensuite amenez votre attention dans vos mains. Ressentez-les. Ressentez le contact de la peau de l’une contre la peau de l’autre.

4/ Créez la magie

Lorsque votre attention est totalement dans vos mains, éloignez-les de quelques centimètres l’une de l’autre. Observez : que ressentez-vous ? des picotements, de la chaleur, une densité? Prenez votre temps. Restez dans vos mains. N’avez-vous pas l’impression de tenir quelque chose (de pourtant impalpable) dans vos mains?

À présent, essayez de rapprocher vos mains l’une de l’autre d’un centimètre, tout doucement, sans forcer. Avez-vous l’impression qu’elles se repoussent? Concentrez-vous sur cette sensation, puis recommencez à les éloigner de plus en plus, afin de permettre à votre sphère d’énergie de grandir.

5/ Gardez l’énergie

Lorsque la sphère d’énergie a atteint une grosseur qui vous paraît suffisante (allez-y intuitivement), je vous propose de la faire rentrer dans votre corps. Pour cela, placez vos mains au niveau de votre nombril. Rapprochez-les doucement l’une de l’autre. Ce faisant, imaginez que vous compressez votre sphère d’énergie, comme si vous vouliez la faire entrer dans un sac trop petit. Prenez votre temps, afin de ne pas perdre la sensation.

Lorsque les 2 mains sont arrivées au niveau de votre nombril, vous allez faire rentrer l’énergie dans votre corps, par votre nombril. (Si votre mental résiste, dites-lui que c’est un jeu d’enfant). Pour cela, vous allez placer une main au-dessus de l’autre (la main droite sous la main gauche si vous êtes une femme, l’inverse, si vous êtes un homme). Appuyez doucement. Quand vous avez la sensation que l’énergie est dans votre corps, faites des mouvements circulaires au niveau de votre nombril (dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, si vous êtes une femme, dans le sens horaire si vous êtes un homme).

6/ Remerciez

Vous venez de vivre un moment magique, remerciez-vous pour ce moment. Vous pouvez également remercier votre corps, vos mains, l’Univers, l’énergie elle-même, le Ki. L’idée est de maintenir la sensation vivante pour vous donner envie de recommencer.

Si vous n’avez pas réussi à créer « votre sphère d’énergie », ne vous découragez pas. Avec de la pratique, cela vient progressivement.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

8 commentaires

Stéphanie · 27 septembre 2018 à 11:18

Ah génial ! J’ai déjà ressenti cette boule d’énergie lors d’un cours de Yoga, nous devions la faire passer d’une main à l’autre comme un ballon. C’était chaud et presque palpable. Magique ! De manière étrange l’exercice de la faire entrer en moi me pose problème, en lisant je me suis dis “non non ” mais je ne sais pas pourquoi ?! Peut être qu’inconsciemment j’ai l’impression que ce serait trop remuant toute cette énergie dans mon corps ! Est-ce une réaction habituelle ? Merci Contente également de découvrir ton blog ; -)
Stéphanie http://www.enfantzen.fr

    Isabelle · 27 septembre 2018 à 14:06

    Merci Stéphanie! Tu es la première personne à mettre un commentaire sur ce blogue. Youhou!

    Voici ma réponse concernant l’étape de faire entrer la sphère d’énergie dans ton corps. Tout d’abord, il existe plusieurs versions de cet exercice et toutes ne proposent pas de faire entrer l’énergie en soi. Si ton intuition te dit de ne pas le faire, surtout, écoute-la et ne le fais pas!

    Moi, je propose de “récupérer” cette énergie, parce que la plupart des gens utilisent leur propre énergie en faisant cet exercice (c’est-à-dire qu’ils n’utilisent pas l’énergie vitale extérieure à eux). Donc, faire rentrer l’énergie, dans ce cas, leur permet de reprendre ce qui “leur revient”. D’autres personnes, qui se connectent à l’énergie vitale universelle, ont quand même besoin de cette énergie, parce que la plupart d’entre nous sommes sous-vitalisés. Dans ton cas, il se peut très bien que tu n’aies pas besoin de ce surplus, ton corps le sait et te le fais savoir!

    J’espère que cette réponse est complète pour toi.

      stephanie · 28 septembre 2018 à 14:59

      Génial, je suis ravie d’être la personne ayant fait le 1er commentaire, on fêtera cela ensemble au 100 ème ;-)!

      Pour ta réponse je te remercie car elle me conforte exactement dans mon ressenti : l’énergie que je sens en faisant cela n’est pas la mienne, elle vient de l’extérieur et aucune envie de me l’approprier! Peut-être une autre mais pas celle là. C’est rare que quelque chose soit aussi clair et évident mais là ça l’est. Je suis rassurée par ta réponse merci;-) Stéphanie

        Isabelle · 28 septembre 2018 à 15:03

        Bienvenue!

kristine · 12 octobre 2018 à 16:42

Coucou Isabelle,

ça sera génial, dans quelques temps, quand tu vas apprendre à faire des podcats; tu pourras proposer 1 version audio de cet article, ce qui le rendra encore + vivant ! 😉

Mais c’était déjà très intéressant à lire, merci !

Je me suis régalée…

))) Kristine (((

    Isabelle Burcheri · 12 octobre 2018 à 20:34

    Oui j’ai hâte de faire des podcasts et des vidéos! Surtout que quand je vais commencer mon défi, je vais travailler sur des exercices pour développer les perceptions sensorielles, alors ce sera un plus, si je peux faire une démo audio ou vidéo.

    En tout cas, contente que tu aies aimé ton expérience, ça augure bien pour la suite!
    Merci ++

Mon défi pour accroître ma perception de l'énergie - Les clefs du Ki · 9 novembre 2018 à 16:57

[…] En magnétisme, en Reiki ou en Shiatsu, la perception de l’énergie est au centre de ma pratique. J’ai déjà écrit que je suis capable de sentir l’énergie sortir de mes mains lorsque je m’exerce ou que je veux la diriger vers quelqu’un, pour lui offrir un soin. Toutefois, il me semble que c’est à peu près à la portée de tout le monde, c’est pourquoi je vous ai indiqué comment faire. […]

Comment sentir l’énergie en 4 étapes (défi semaine 3) - Les clefs du Ki · 30 novembre 2018 à 15:54

[…] du yoga, à laquelle j’ajoute des exercices de Shiatsu et, cette fois-là, l’exercice de la sphère d’énergie. Nous terminons habituellement par un mantra qu’il choisit. Ce jour-là, il avait choisi le […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *